La randonnée en raquettes à neige

Ce n'est pas seulement lorsque la nature renaît à la vie.... c'est aussi en hiver qu'il est intéressant de parcourir les Alpes pour arriver à les connaître sous une autre forme : l'on éprouve alors à un degré plus intense la satisfaction de la difficulté vaincue et l'on goûte à une jouissance plus profonde en admirant les panoramas merveilleux, presque ignorés par les visiteurs de la douce saison.

                                                                                Victor de Cessole

                                                                     Pionnier des des périples hivernaux en raquettes dans le massif du Mercantour

 

 

Petites  astuces  pour faciliter l'avancée sur la neige en gérant son souffle :

- mieux vaut ne pas trop relever la raquette mais au contraire la laisser effleurer la neige pour obtenir une progression fluide et harmonieuse

- ne pas affronter la pente le corps plié en avant pour éviter de bloquer la respiration en frôlant l'asphyxie ! 

Descriptif

Sport peu onéreux, la raquette à neige plonge les randonneurs dans un univers intact et favorise les moments de communion intense avec la nature.

La technique est simple et comme la vitesse de progression est réduite, c'est un moyen de découverte idéal de de la montagne hivernale.

Les cimes neigeuses du Mercantour ou du massif du Cheiron sont une invite à goûter le silence, la blancheur et la fragilité de la neige.

Mais attention, l'apparente facilité de cette discipline ne doit pas faire oublier  les risques : avalanche, plaque à vent, crête dominant une barre rocheuse... La progression en altitude dans la neige est affaire d'expérience pour éviter chute, dévissage malencontreux ou refroidissement.

.

Les sorties proposées sont en général d'une journée mais des séjours de plusieurs jours sont quelquefois organisés.

Les dénivelés sont choisis selon vos capacités : entre 300 m et 500 m. 

Toutes les randos sont encadrées par au moins deux accompagnateurs titulaires du diplôme d'accompagnateur en raquettes à neige délivré par la Fédération Française de la Retraite Sportive (FFRS).

 

L'équipement

Un équipement adapté à la montagne et aux conditions météorologiques constitue un facteur important de confort et de sécurité. Il comprend outre le pack habituel du parfait randonneur pédestre (chaussures montantes et étanches, sac à dos, sifflet, médicaments...):

- les raquettes : il existe de très nombreux modèles mais le principe de base est de pouvoir adapter plusieurs types de chaussures de marche sur une même raquette grâce à des fixations qui englobent la totalité de la chaussure avec divers types de de serrage réglables.

-  des vêtements ad hoc : sous-vêtement en fibres synthétiques ou mieux en laine mérinos, 2ème couche polaire sans manches ou plus si grand froid mais attention on transpire en montant... ; veste étanche avec capuche en cas de vent ou de neige ; pantalon chaud et élastique , pouvant s'ouvrir sur le bas de la jambe, casquette indispensable surtout au printemps, bonnet en cas de froid intense ou de grand vent ; des gants chauds et imperméables, voire des gants de soie en plus si vous êtes très frileux.

- des lunettes de soleil  avec un indice de protection 4 ou 5 et des protections latérales.

- une crème solaire écran total et un stick pour les lèvres.

Les bienfaits de la raquette à neige

La randonnée en raquettes est un bon moyen de garder la forme en période hivernale tout en profitant de l'air pur et des paysages enneigés. C'est une bonne activité d'endurance complète. Elle permet d'améliorer le souffle, de protéger le coeur et de faire travailler tous les muscles du corps. Les médecins lui reconnaissent de nombreux avantages tels que la stimulation du système immunitaire, une meilleure coordination motrice et  une amélioration de la qualité du sommeil

les balades en raquettes à neige sont également bénéfiques pour la santé mentale : on se ressource, on fait le plein de vitamine D et on combat le stress. 

Avantage ultime : on peut en faire à tout âge !

Petites astuces pour faciliter l'avancée sur la neige : mieux vaut ne pas trop relever la raquette mais au contraire la laisser effleurer la neige pour obtenir une progression fluide et harmonieuse et ne pas affronter la pente le corps plié en avant pour éviter de bloquer sa respiration en frôlant l'asphyxie !

La découverte des Alpes d'Azur

En plus de paysages magnifiques côté mer avec vue sur la Côte ou même la Corse par temps clair ou côté montagne, vous pourrez découvrir de nombreux vestiges de la seconde guerre mondiale, tels que des forts de la ligne Maginot, des casernes, des blockhaus et un char américain modèle  Stuart (de Turini vers le massif de l'Authion)

La découverte de la Vallée des merveilles demandera plusieurs jours avec un guide connaissant le secteur.

© 2020  Coders06.